In the air

Publié le par Herodonte

Paramount Pictures France

Synopsis : L'odyssée de Ryan Bingham, un spécialiste du licenciement à qui les entreprises font appel pour ne pas avoir à se salir les mains. Dans sa vie privée, celui-ci fuit tout engagement (mariage, propriété, famille) jusqu'à ce que sa rencontre avec deux femmes ne le ramène sur terre.
Ryan Bingham est un collectionneur compulsif de miles aériens cumulés lors de ses incessants voyages d'affaire. Misanthrope, il adore cette vie faite d'aéroports, de chambres d'hôtel et de voitures de location. Lui dont les besoins tiennent à l'intérieur d'une seule valise est même à deux doigts d'atteindre un des objectifs de sa vie : les 10 millions de miles.
Alors qu'il tombe amoureux d'une femme rencontrée lors d'un de ses nombreux voyages, il apprend par la voix de son patron que ses méthodes de travail vont devoir évoluer. Inspiré par une nouvelle jeune collaboratrice très ambitieuse, celui-ci décide que les licenciements vont pouvoir se faire de manière encore plus rentable, via... vidéo conférence. Ce qui risque évidemment de limiter ces voyages que Bingham affectionne tant...

Mon avis :

Jason Reitman, fils de Ivan reitman(réalisateur des ghostbusters), revient avec un troisième film. Il a fait auparavant, Thanks you for smoking et l'excellent Juno.
In The air est un film dans l'air... Du temps. Le personnage joué par Georges Clooney doit licencier des gens. Tout cela rappelle, évidemment, la crise! que nous traversons. On pouvait s'attendre de Reitman quelque chose d'aussi décalé et un poil cynique que Juno. Et In The air se révèle une déception.

Dans la première heure, le film est une franche réussite. Dialogues au top, une bonne mise en scène. Reitman touche juste et sans, pour le moment, tomber dans le "trop" mélodrame même si les histoires de ces personnes sont réellement touchante. Il montre avec justesse,simplicité les rouages du système capitaliste. De notre système. En tout cas, à l'échelle humaine. Évidemment, il ne s'attaque pas à tout le système. Il faudrait des heures et des heures de films.
La relation entre Ryan-Nathalie-Alex est intéressante. On assiste à un choc des générations où les personnes censées représenter le mariage, la stabilité parce qu'ils ont une certaine expérience de la vie ( J'ai pas voulu dire vieux... Ah je l'ai dis)ne le sont pas du tout alors que la plus jeune est complétement dans cette vision d'une vie de famille etc etc.

Malheureusement, cette fraicheur s'estompe au bout de cet heure et on regarde, impuissant, le film revenir sur des sentiers déjà bien battus. On passe par la fameuse case "rédemption" et c'est assez irritant même si il arrive maladroitement à nuancer tout ça.
Sans compter une morale qui ne plaira pas forcément à tout le monde.

In the air est un film excellent dans sa première partie mais qui est assez ennuyeuse dans la seconde. Jason reitman n'a pas réussi à faire tenir son film. C'est dommage. Cependant, Georges Clonney que, généralement, je trouve assez moyen est plutôt bon. D'ailleurs, le reste du casting également.

Anna Kendrick et George Clooney. Paramount Pictures France



Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article