American Graffiti

Publié le par Herodonte

Universal Pictures France (UPF)

Synopsis : En 1962, les destins croisés d'un groupe de jeunes dans une bourgade de Californie, autour des courses de voitures, de la musique rock, des soirées et des rencontres.

Mon Avis :

Après l'échec de THX-1138, Georges Lucas est abattu. En effet, avant d'être à la tête d'une des franchises les plus rentables du monde, Lucas avait comme but de faire du cinéma d'auteur comme celle de la nouvelle Vague avec les Godard, Truffaut et autres tout comme son ami du début et de toujours (malgré quelques embrouilles au cours de leurs carrières) Coppola.

Coppola lance alors une sorte de challenge à Georges Lucas. "Ils te prennent trop au sérieux. Fais les rire !". Et c'est grossièrement comme ça que débute le projet de ce film du nom d'American Graffiti.

Le film se place au début des années 60 et en montre la jeunesse. On suit l'histoire de plusieurs personnages en prise avec leurs futurs, la sexualité, la liberté mais aussi tout simplement l'amusement. On retrouve quelques acteurs qui font maintenant partie du paysage cinématographique comme Ron Howard, Richard Dreyfuss ou encore Harrison Ford ( son premier rôle !).


La Bande Originale est vraiment parfaite et sert de fil conducteur un peu avec la radio d'un fameux Wolfman que tout les jeunes écoutent dans leurs voitures. La voiture qui a une part importante dans le récit. Symbole évident de la virilité, de la sexualité ou encore tout simplement de la liberté. Les personnages sont touchant même si on fait pas partis de la même génération. Petit plus à Miller et sa "Cousine Caroll". Un personnage plus nuancé que le début laissait présager.

Le film est drôle, voir sincère ce que je retrouve pas forcément dans la dernière trilogie de Stars Wars. De plus, il est plutôt bien filmé. Comme quoi, Lucas aussi peut faire de bons films. Seul bémol, la longueur. American Graffiti aurait gagné en rythme avec quelques coupes. En somme, une excellente surprise.




Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article