Chinatown

Publié le par Herodonte

http://images.allocine.fr/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/20/45/18835323.jpg

Synopsis : Gittes, détective privé, reçoit la visite d'une fausse Mme Mulwray, qui lui demande de filer son mari, ingénieur des eaux à Los Angeles. Celui-ci est retrouvé mort, noyé. Gittes s'obstine dans son enquête, malgré les menaces de tueurs professionnels.

Mon Avis :

Je le dis d'entrée de jeu: ce film est très bon MAIS il n'a eu aucun effet sur moi.

Tout d'abord, c'est un scénario original de Robert Towne assez dense mais qui a déjà subit quelques modifications. Polanski trouvait que l'histoire n'allait pas à l'essentiel et se perdait dans les nombreux personnages secondaires. On remanie mais ça reste tout de même dense. Un premier reproche qu'on pourrait faire. On peut se sentir perdu. Pour ma part, à part quelques moments, c'est assez clair.

Un reproche également sur la réalisation. Elle n'est pas mauvaise et elle est même excellente mais je trouve l'ensemble très propre, académique.

Cependant, il faut lui reconnaitre des qualités évidentes. Il y a des passages vraiment sublime visuellement comme ceux au bord de la mer. Sans musique. Juste la beauté de la nature que l'homme regarde.

L'histoire ,malgré sa densité, est plutôt bonne. On suit Gittes, interprété magnifiquement par Nicholson, qui se retrouve face à un meurtre alors qu'il n'était là que pour voir les infidélités d'un mari. Cet ancien flic maintenant détective privée se verra alors embarquer dans une enquête mêlant la naissance de Los Angeles, tromperies et  passé. Je note également une prestation excellent de Faye Dunaway. Vraiment impressionnante. Pour être honnête, c'est tout le casting qui est bon.


L'avis sur un film est subjectif mais même en reconnaissant des qualités objectifs je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dans le film. Je dois avouer que les dernières minutes sont tout de même prenante avec cette fameuse phrase: " Forget it, Jake. It's Chinatown"

3 e¦ütoiles


Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article