Date limite

Publié le par Herodonte



Synopsis : Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il sera père pour la première fois, au terme de la grossesse de sa femme. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol d’Atlanta pour être à ses côtés pour la naissance, ses meilleures intentions s’en vont à vau-l’eau. Une rencontre fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

Mon avis :

Il est toujours difficile de parler de comédie surtout quand celle-ci n'est pas franchement réussi. Todd Phillips, réalisateur de Very Bad Trip, offre ici une comédie paresseuse où le scénario se contente de se reposer sur son duo d'acteurs. Robert Downey Junior et Zack Galifianakis.

Peter Highman ( Robert Downey Junior) doit rejoindre sa femme qui va accoucher dans quelques jours. Pour cela, comme tout le monde, il prend l'avion mais à cause de sa rencontre avec un inconnu un peu barge, il se retrouve interdit d'avion. Il se voit donc obliger d'utiliser la voiture comme moyen de transport. Cepent, ayant perdu ses papiers, il se trouve finalement à faire la route avec cet inconnu, Ethan Tremblay (Zack Galifianakis). La suite est alors un banal road movie où tout est déjà vu des centaines de fois. Jamais. Jamais, le spectateur ne sera surpris.

D'ailleurs, le film essaye par ses gags d'être originale comme la scène où Robert Downey Junior frappe un enfant. C'est jouissif mais dernièrement dans les comédies américaines, on nous avait habituer à ce genre de séquence. Notamment dans Very Bad Trip où le bébé se prenait une porte en pleine figure. Même à travers ces passages, le film ne parvient pas à s'élever. Tout le long, on ne fait que sourire, rire poliment. On n'éclate jamais vraiment  sauf dans cette scène de masturbation où j'ai eu un réel fou rire. Malheureusement, c'est la seule scène du film qui réussit vraiment à se démarquer du train-train de Date Limite.
Malgré tout ça, le film arrive par petites touches à être touchant grâce à ce personnage d'Ethan Tremblay ( et de la mort de son père) et c'est assez rare de constater ça dans les comédies américaines.

C'est vraiment dommage de réaliser le gâchis de Todd Phillips quand on réalise que le duo fonctionne plutôt bien. Robert Downey Junior et Zack Galifianakis s'en donnent vraiment à cœur joie et cela se ressent mais le reste ne suit vraiment pas.

Date limite est une comédie banale mais servit par des acteurs très convaincants. Il y avait vraiment matière à faire quelque chose d'un peu plus fou.

Robert Downey Jr. et Zach Galifianakis. Warner Bros. France


Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article