La Forteresse cachée

Publié le par Herodonte


Synopsis : Un groupe formé d'un général, de deux paysans et d'une princesse qui détient le trésor du clan va tenter de rejoindre un territoire ami à travers les affres de la guerre civile du XVIème siècle japonais.

Mon Avis :
L'un des plus grands cinéastes japonais voir du monde. Akira Kurosawa ! J'ai cru comprendre que c'est un film purement commercial pour permettre à celui-ci de faire des films plus personnel. Malgré cela, le film est une franche réussite.

Comme le synopsis le dit si bien, nous nous trouvons face à une trame finalement banal. L'escorte de la princesse du clan Akizuki, dernier membre de son clan encore en vie après la guerre contre le clan Yamana. Elle doit reconstruire son clan. Pour cela, elle est épauler par son général Rokurota Makabe et de deux paysans assoifés d'or mais manquant clairement de courage.

Je crois que ce n'est pas un secret pour tout le monde mais il faut avouer que l'on se prend une petite claque car même si le film date de 1958, il reste impressionnant. Impressionnant parce que la réalisation de Kurosawa est tout bonnement une grande réussite. Il cadre magnifiquement son espace. Tout est calculé. Nous avons droit à de magnifiques plans larges mettant en image les protagonistes mais également le paysage. De ce côté-là, c'est presque parfait.

L'histoire, même si elle n'est pas exceptionnelle, permet d'être tenu en haleine car cette fuite à travers les lignes ennemies est d'une importance cruciale pour nos personnages. Tout cette lourdeur, ce fol espoir de pouvoir reconstruire son clan est atténué par de l'humour bien dosé qui ne prend jamais le pas sur l'essentiel. La cupidité des deux paysans Mataschichi et Tahei est très drôle à voir. D'ailleurs, Georges Lucas s'en est inspiré pour R2D2 et C3PO.

Le film est également impressionnant dans les combats et dans les fuites. Par exemple, on assiste à une sorte de duel proche du western mais transposé dans l'univers japonais entre deux généraux mais ce qui m'a le plus impressionné c'est les scènes où l'ont voit une multitude de soldats à la poursuite des personnages en train de les encercler. Je trouve cela vraiment fort surtout pour l'époque. Il n'y avait pas de numérique...

Une grande aventure où on ressort complétement charmé avec quelques petites leçons de vies qui ne gâchent en rien ce film.
Ciné Classic


Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cha 11/04/2010 16:02

Bingo ^^
Ils sont forts chez Pixar huhu...

Hérodonte 10/04/2010 03:32

1001 pattes ? Sinon Les Sept Samouraïs c'est mon premier Kurosawa. :) Le remake américain est sympathique mais ne vaut pas l'original.
Je n'ai pas vu celui que tu cites et il va falloir que j'arrange ça. Sinon je suis d'accord avec toi. Malheureusement, il passe pas souvent des Kurosawa au cinéma ou alors il faut être bien au courant. C'est dommage. :(

Cha 09/04/2010 12:19

As-tu vu l'un de ses plus célèbres: Les Sept Samouraï?
Pour déconner, devine quel film de Pixar en a fait une sorte de Remake? Hihi.

J'ai vu Dersou Ouzala de Kurosawa, quand j'étais plus jeune car c'était un film culte de mes parents. Malheureusement, je crois que le cinéma de Kurosawa doit être vu sur grand écran avec ses décors immenses et ses paysages à perte de vu... Il y a quelque chose d'à la fois grandiose et intimiste dans son travail, mais je crois que le petit écran de salon l'empêche de le glorifier comme il se doit.