La Horde

Publié le par Herodonte

Le Pacte

Synopsis : Au Nord de Paris. Décidé à venger la mort d'un des leurs, un groupe de policiers prend d'assaut une tour HLM, dans laquelle s'est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve sans le savoir confronté à une horde de zombies. Flics et malfrats n'auront d'autre solution qu'unir leurs forces pour venir à bout de ces êtres terrifiants...

Mon Avis :

Un film de zombies français c'est aussi rare qu'un moment de paix dans le conflit Israelo-palestinien... La comparaison est complétement foireuse mais au fond, elle est juste. On voit rarement ce cinéma de genre fait par nos réalisateurs. Si les américains y arrivent. Les espagnoles y parviennent également depuis quelques années avec des films comme Rec ou encore l'Orphelinat. C'est donc avec une certaine appréhension que j'ai regardé La Horde de Yannick Dahan et Benjamin Rocher.

L'histoire est simple. Des flics veulent se venger de la mort d'un co-équipier qui a été tuer par des bandits de la pire espèce mais rien ne se passe comme prévu car des zombies arrivent pour empêcher tout ce petit monde de continuer la bagarre. Ils se retrouvent alors isoler dans ce HLM avec des zombies à la pelle. C'est simple, efficace et parfois on ne demande pas plus quand c'est bien raconté sauf que c'est pas vraiment le cas.
La Horde est assez étrange car le film se veut bourrin, fun, en aucun cas cérébral mais pourtant il s'essaye à développer la psychologie de personnages super caricaturale. C'est assez ridicule et surtout très mal amené. Je pense à la révélation sur la femme policière qui arrive comme un cheveu sur la soupe avec ce sentiment que ça sonne faux.
Le film essaye également de faire une petite critique sociale mais c'est tellement lourd, sans aucune finesse qu'on aurait préféré que les réalisateurs n'en parlent pas parce que si le fond n'est pas fantastique, la forme est tout de même un peu plus agréable.
Je passe sous silence les dialogues qui sont vraiment bas de gamme mais c'est certainement voulu.

Le Pacte

La Horde c'est tout de même du fun avec du sang à la pelle, pertes de têtes et autres joyeusetés. Tout ceci se laisse gentiment regarder. Cependant, il y a également un soucis avec ces scènes. Elles sont longues. En effet, les réalisateurs étirent les scènes encore et encore et ça perd de sa tension, de son intensité. Je pense à la scène où le personnage de Jo Prestia se bat avec deux zombies. La scène doit durer deux minutes. C'est énorme. Il y a également la fameuse scène où Ouessem se retrouvent sur le toit d'une voiture. Visuellement, c'est sympathique mais elle dure trop longtemps.
D'ailleurs, ne vous attendez pas à des rebondissements. Le film est archi-prévisible. J'ai été capable de deviner quelques séquences à l'avance. On reste en territoire connu en somme.

La Horde est un film très bancal même si on sent une certaine générosité des réalisateurs, une réelle envie de faire quelque chose même si ça fonctionne pas vraiment. Le film est parfois ennuyeux à cause de scènes d'actions qui s'étirent mais aussi avec séquences de dialogues plates et finalement inutile. Néanmoins, il faut faire l'effort de le voir car il reste quelques passages qui surnagent et surtout qu'il faut encourager ce genre d'initiative. C'est tellement rare dans le cinéma, particulièrement dans le cinéma français.

Jean-Pierre Martins. Le Pacte



Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article