L'attaque du métro 123

Publié le par Herodonte

Sony Pictures Releasing France
Synopsis : Walter Garber est aiguilleur du métro à New York. Comme chaque jour, il veille au bon déroulement du trafic, lorsque la rame Pelham 123 s'immobilise sans explication. C'est le début du cauchemar. Ryder, un criminel aussi intelligent qu'audacieux, a pris en otage la rame et ses passagers. Entre les deux hommes commence un incroyable bras de fer.

Mon Avis :
Tony Scott est de plus en plus décevant et agaçant. Déjà Vu était bien naze mais l'attaque du métro 123 c'est bien pire. Pourtant, j'adore Man On Fire et dans une moindre mesure Spy Game dans ses films récents.

Bon. l'histoire c'est quoi ?! Un train qui bouge avec des otages. Des mecs qui veulent de l'argent. Et un mec qui doit négocier avec pour sauver les otages. Rien de nouveau surtout que le film est un remake. Qu'est ce qui pourrait démarquer ce film d'un autre ? Absolument rien. Il fait pire.

On bouffe du cliché hollywoodien à foison. La course-poursuite est inutile et mal filmé. L'évolution du personnage de Garber est ridicule. Sans compter une fin assez douteuse. Tout est réunis pour un navet des plus réussi.
La mise en scène est rageante pour le spectateur. On le sent venir dès l'introduction. Vous voulez du saccadée quand je filme un hélicoptère ?! Je vous en donne ! Vous voulez d'autres ralentis aussi inutile ?! Je vous en donne aussi ! Et un autre plan avec un ralenti !!! Cadeau ! C'est affligeant... Je pense que Tony Scott vient de toucher sa limite d'expérimentation en espérant qu'il se calme un peu. Même avec les nombreux plans, très court pour montrer qu'il y a du rythme... Même ce procédé est artificiel car il ne fonctionne. Le film est plat. Il aurait pu être amputer de 20 minutes pour peut-être paraître plus en action, plus vif.
Un mot sur les acteurs. Travolta cabotine même si il y a quelques sursauts de professionnalisme dans certains passages du film.  Denzel Washington est assez fade dans l'ensemble mais c'est le personnage qui veut ça.

Dans le même genre, jetez-vous sur Speed - si ce n'est pas déjà fait- qui est 1000000 fois mieux que cette chose qu'on appelle film.
John Travolta. Sony Pictures Releasing France


Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article