Le Pianiste

Publié le par Herodonte



Synopsis : Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un célèbre pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie dont il partage les souffrances, les humiliations et les luttes héroïques. Il parvient à s'en échapper et se réfugie dans les ruines de la capitale. Un officier allemand, qui apprécie sa musique, l'aide et lui permet de survivre.

Mon Avis:

Un joli petit film sincère de Polanski. On suit le destin de Wladyslaw et de sa famille ( en tout cas une petite partie du film) et ce qu'on remarque alors c'est la sobriété de l'ensemble.
Bac Films

Au fur à mesure que le temps avance, on assiste à la déshumanisation de ces juifs déportés qui tentent tout pour survivre. La scène où une des personnes mange la nourriture sur le sol même est assez marquante. Il ne faut pas oublier la barbarie de certains allemands qui, pour le plaisir, alignent quelques déportés et les tuent d'une balle dans la tête...

Adrien Brody. Bac Films
Cependant, le film est loin d'être parfait. Par exemple, je le trouve très très académique. Il manque un peu la magie d'une réalisation à la Spielberg dans La Liste de Schindler. C'est surement voulu mais parfois j'avais l'impression d'être devant un téléfilm de luxe.
Un petit bémol sur l'interprétation de Adrien Brody qui est correcte mais de là à avoir un oscar... Je ne sais pas. Le film souffre peut-être aussi de quelques longueurs.

Cependant, ne boudons pas notre plaisir. Nous avons de belles images. J'ai encore dans la tête cette scène où Wladyslaw grimpe le mur pour revenir où il vivait et on s'aperçoit alors en même temps que le personnage ( qui n'en est pas vraiment puisque c'est tiré du livre de ce fameux pianiste) que tout est détruit. La caméra s'élève alors pour montrer ( je pense) le désarroi et la solitude de Wladyslaw.
Évidemment, il y a cette scène avec l'officier allemand d'un surréalisme remarquable  et surtout qu'à travers cette scène, à travers la musique, le personnage reprend vie alors qu'il tombait peu à peu dans une sorte de dépression.

Ce n'est surement pas le meilleur Polanski ( je préfére Rosemary's Baby) mais il reste un excellent film.
Adrien Brody. Bac Films

3 e¦ütoiles et demi



Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article