Un Tramway nommé désir

Publié le par Herodonte



Synopsis :
Après une longue séparation, Blanche Dubois vient rejoindre sa soeur, Stella, à La Nouvelle-Orléans. Celle-ci vit avec son mari, Stanley, ouvrier d'origine polonaise, dans le vieux quartier français. Ce dernier n'apprécie guère les manières distinguées de Blanche et cherche à savoir quel a été le véritable passé de sa belle-soeur.

Mon avis :

J'avais entendu parler de ce film comme un chef-d'oeuvre du 7 ème art et j'étais prêt à y croire sauf que, selon moi, c'est un film très surestimé notamment sur le cas Marlon Brando. La vraie star du film est Vivien Leigh ( Autant en emporte le vent). La prestation de Marlon Brando ne m'a pas époustouflé. Son rôle de mâcho, grande gueule, remplis de violence est joué correctement mais sans vraiment d'étincelle. C'est dû, pour ma part, à une voix qui ne colle pas vraiment à ce genre de personnage " viril".

Le personnage le plus intéressant est celui de Blanche Dubois. Cette femme qui a perdu la demeure familiale et qui cherche un refuge chez sa sœur. On suit ce personnage qui sombre, peu à peu, dans la folie. Que faut-il retenir du film ? La relation Blanche-Harold. Je trouve Karl Maden bon dans son rôle de gentleman qui s'oppose à celui de Marlon Brando. Il faut savoir aussi que c'est l'un des premiers films hollywoodien à parler de sexualité aussi ouvertement. ( Ce n'est pas du Basic Instinct non plus.)


Alors oui, la réalisation est soignée, calculée notamment le jeu avec la lumière ou encore l'appartement qui ne sert pas seulement de lieu d'habitat mais qui montre à travers certaines séparations spatiales la frontière entre la réalité/le fantasme ou encore tout "bêtement" celui de la sexualité/des sentiments.

Je finirais en disant, simplement, que je trouve ce film surestimé. Il y a des films de la même époque qui ont retenu bien plus mon attention. Il comporte, notamment, quelques longueurs et possède un aspect bien théâtrale ( ce qui peut paraitre logique puisque le film est l'adaptation d'une pièce de théâtre ) qui peut rebuter certaines personnes.





Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article