Qui a tué Bambi ?

Publié le par Herodonte

Haut et Court

Synopsis : Isabelle, jeune élève-infirmière, fait un stage dans le service de chirurgie où travaille sa cousine Véronique. La nuit, dans les couloirs du grand hôpital, elle croise le docteur Philipp. Prise de vertige, elle s'évanouit devant lui. Dans les jours qui suivent, alors que ses malaises se répètent, Isabelle est de plus en plus intriguée par ce chirurgien qui semble hanter l'hôpital, de jour comme de nuit, et qui s'intéresse de près à ses troubles. Elle est persuadée qu'il cache quelquechose.

Mon avis :

Quelle surprise ! Il y a des jours où l'on flâne dans les rayons des magasins en se disant que ce serait bien de se trouver un petit film pour le soir-même. Parfois, on a de la chance. Souvent, de la malchance. Cette fois-ci, la chance était de mon côté avec Qui a tué Bambi ? de Gilles Marchand. Quelle surprise !

Si l'histoire est banale - une jeune infirmière troublée par un mystérieux médecin dont elle soupçonnera plus tard de cacher quelque chose - la mise en scène est déjà bien plus intéressante.

Intéressante parce que ambitieuse. C'est assez rare de voir ce genre de chose dans le cinéma français ou même dans le cinéma en général.
Gilles Marchand arrive à distiller avec justesse de la tension, de la crainte avec ce décor aseptisé, restreint que représente l'hôpital. On reconnait par moment quelques touches qu'on aperçoit dans le cinéma de David Lynch.

Une musique qui apporte un véritable plus. Généralement, utiliser à bon escient. On ajoute ça une véritable intelligence, je trouve, pour parler de thème comme l'innocence, la possession sexuelle ou encore la mort. Tout passe par la mise en scène. Des couleurs, une contre-plongée etc etc. On appuie pas trop. L'ensemble est servi par un casting dans l'ensemble bon. Mention à Laurent Lucas qui incarne plutôt bien ce docteur qui fascine l'héroïne.

Le gros défaut vient peut-être de la fin où le réalisateur en fait un peu trop mais le reste du film est tellement bon. Ça fait plaisir de voir qu'on arrive de temps à temps à faire ce genre de film. Une excellente surprise !

Sophie Quinton. Haut et Court


Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article