Expendables 2 : unité spéciale

Publié le par Hérodonte

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/86/92/56/20148291.jpg

Stallone et consorts rempilent avec avec cet Expendables 2, suite d'une idée géniale de Sly voulant regroupant dans un film d'action fait à l'ancienne tous les « action-men » du cinéma américain des années 80/début 90. Malheureusement, le premier opus échouait lamentablement sur la promesse d'un film « made in eighties ». Qu'en est-il de cette suite au casting étoffé par la présence de Chuck Norris et de Jean-Claude Van Damme ?


Il n'en sort pas grand-chose de positif, finalement. Tout comme son prédécesseur, cet Expendables échoue sur son programme « action à l'ancienne ». Tout d'abord, les innombrables effets spéciaux numériques laids n'aident pas. Dans les années 80, les effets numériques étaient assez rares. Ensuite, où sont passés le machisme, les femmes dénudées, les blagues graveleuses qui fondaient les caractéristiques des production de la décennie 80 ? Enfin, que vient faire la psychologie de bazar dans Expendables 2 ? C'est à se demander si ces acteurs ont réellement vécu cette période. Après ce constat, le film perd une bonne partie de sa saveur et ne devient qu'une sorte de nanar grand luxe tirant sur la corde nostalgie.



   Car le reste ne suit pas non plus. Stallone laisse Simon West (réalisateur également de Lara Croft : Tom Raider...) reprendre la main pour ce second épisode. Autant dire qu'il laisse un tâcheron s'occuper de son bébé. Mise en scène inexistante et, hormis la séquence d'introduction , mollesse dans le traitement de l'action. On ne s'ennuie pas mais on ne s'excite pas non plus.
Néanmoins, pour quelqu'un comme moi qui a grandi avec ces acteurs, la nostalgie fonctionne. Voir Jean-Claude Van Damme nous refaire un retourné acrobatique, ça n'a pas de prix. Voir Chuck Norris, Schwarzenegger, Bruce Willis tués des ennemis à la pelle, ça n'a également pas de prix. On regrettera peut-être des tirades drôles faisant référence au passé de chacun des acteurs mais sorties n'importe comment à l'écran.


Une autre déception que cette suite de nos vieux héros des années Reagan/Bush. On ne retrouve jamais la saveur des films de notre enfance.
Je vais de ce pas me regarder un bon vieux Bloodsport. C'était mieux avant...


http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/84/34/03/20086581.jpg

2 e¦ütoiles




Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

selenie 11/09/2012 19:56

Un nanard ni plus ni moins. Le seul bonus reste ce casting improbable mais c'est loin d'être suffisant... Un nanard de luxe mais un nanard quand même... 0/4

Hérodonte 11/09/2012 20:48



Je reste un peu indulgent. C'est tout de même les gloires de mon enfance.