Inception

Publié le par Herodonte



Synopsis : Dom Cobb est un voleur expérimenté - le meilleur qui soit dans l'art périlleux de l'extraction : sa spécialité consiste à s'approprier les secrets les plus précieux d'un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu'il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l'univers trouble de l'espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d'avant - à condition qu'il puisse accomplir l'impossible : l'inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l'inverse : implanter une idée dans l'esprit d'un individu.

Mon Avis :

Dire que j'attendais Inception est un euphémisme. Je trépignais d'impatience de le découvrir !!! Cependant, les excellentes critiques que j'ai pu apercevoir m'ont quelque peu refroidi. Pourquoi ? Je ne sais pas mais j'ai eu, à ce moment là, une sorte de mauvais pressentiment. D'où mon attente prolongée pour aller le voir. C'est  presque vierge de toutes informations ( Seulement le casting, le premier trailer, le premier synopsis visible dans Mes attentes) que je suis allé au cinéma voir le dernier film de Christopher Nolan.

Globalement, le film est une réussite.

Tout d'abord, le scénario. Ce n'est pas nouveau chez Nolan mais une fois encore, le scénario est en béton. Il va même plus loin que tout ce que avait pu faire le réalisateur auparavant. Un scénario dense, complexe mais facilement assimilable. Si le début du film est logiquement incompréhensible, cela changera au fur à mesure des explications. Peut-être beaucoup trop explicatif pour certains... Si cette histoire de rêves/mondes parallèles n'est pas foncièrement originale, elle a tout de même le mérite d'exister dans une industrie américaine pantouflarde.
Malgré tout ça, une première déception arrive. Quand on s'attend à plonger dans des rêves, on espère voir quelque chose d'un peu plus onirique, abstrait. Malheureusement, tout ceci reste bien trop concret. Cela manque peut-être d'imagination...

Mais ce qui reste assez génial avec Inception, c'est l'ampleur que possède le film. Surement dû à ces couches successives de rêves qui permettent d'explorer des lieux différents.
Une partie que j'aime beaucoup est la tension dramatique de Inception qui provient de l'histoire Cobb/ Mall que je trouve assez intéressante, presque touchante. Je dis "presque" car il manque ce petit plus émotionnel pour être réellement ému par le film. Ce n'est toujours pas le fort de Christopher Nolan.

Leonardo DiCaprio et Marion Cotillard. Warner Bros. France

Le gros point fort du film en dehors du scénario est le casting. Leonardo Di Caprio ( un Oscar cette année ?!), Marion Cottilard ( Elle apporte un charme fou à son personnage), Ellen Page, Cilliam Murphy, Ken Watanabe, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt et j'en passe ! Ils sont tous juste. Nolan arrive à bien diriger ses acteurs. Cela se voit très bien à l'écran.

Ken Watanabe. Warner Bros. France


La musique de Hanz Zimmer est plutôt bonne. Elle colle parfaitement aux images mais elle est omniprésente. On a presque jamais de pause musicale. Ce qui peut-être très agaçant surtout que c'est de plus en plus à la mode dans les productions américaines.

Quant aux scènes d'actions du film, elles se révèlent être un mélange entre bon et moyen. La séquence gravitationnelle d'Arthur est excellente. Là où la séquence dans la neige est plutôt banale.
Des effets spéciaux souvent mécanique qui rendent un aspect bien plus réel que le numérique. Mais même les plans numériques d'Inception sont de bonne facture. Tout est là pour permettre au spectateur de rester dans le film.

Joseph Gordon-Levitt. Warner Bros. France


Cependant, malgré ces indéniables qualités, j'ai été irrité par quelques procédés que je trouve complétement inutile.
La séquence anachronique du début, par exemple. Nolan complexifie la narration pour rien puisque finalement cette séquence va se révéler bien trop explicite par la suite.  Si on ne met pas cette séquence  au début, le spectateur doit réfléchir un minimum au pourquoi du comment quand il la voit à la fin. Nolan cherche , de manière artificielle, à créer du suspense. Je trouve cela inutile. Et ce n'est pas la première fois qu'il fait ça...
Autre sujet d'irritation. La fin. Cette dernière image sur la toupie est assez ridicule. Il essaye d'une manière grossière de semer le doute alors que le film est très technique, très explicatif et ne laisse pas vraiment de la place à l'imagination...Cependant, c'est assez malin pour créer un buzz. Apparemment, cela marche bien.

Joseph Gordon-Levitt et Leonardo DiCaprio. Warner Bros. France

J'en attendais beaucoup de ce film. Je pensais que Christopher Nolan réussirait à devenir un grand réalisateur avec ce projet qui lui tenait à coeur. Il n'en est rien. Si le film est excellent, la réalisation reste assez impersonnel et on sent beaucoup trop les inspirations du réalisateur ( Total Recall, Matrix, Blade Runner, James Bond, 2001: l'odyssée de l'espace etc etc). De plus, l'ensemble est bien trop concret pour le thème qu'il aborde.
Pour résumer, c'est solide, c'est bien fait mais il manque encore cette petite dose de magie pour faire de Inception un chef-d'oeuvre.

Ellen Page et Leonardo DiCaprio. Warner Bros. France

Rajout: Finalement, après avoir vu des films dont s'inspire Christopher Nolan, il faut bien reconnaitre que Inception n'apporte rien au cinéma. Voyez plutôt Dark City de Alex Proyas qui est un magnifique film sur, grossièrement, le même thème.

3 e¦ütoiles

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hérodonte 17/08/2010 22:42

Je pense pas que ce soit vraiment nécessaire d'en dire autant.

Cependant, c'est assez simple. Pour réussir l'Inception, Cobb forme une équipe. Comme tu le dis, il y a Ariadne qui est l'architecte. Elle est chargé de rendre "réaliste" les rêves de Fischer pour ne pas que celui-ci se réveille ou se rebelle. Yusef est un excellent chimiste qui, grâce à son puissant sédatif, permet à la bande d'aller jusqu'au troisième niveau de rêve.
Eames est présent car c'est une sorte de faussaire, utile pour tromper la vigilance de Fischer et ainsi faciliter l'Inception.

Golgi 13/08/2010 12:22

Salut, est ce que tu pourrais nous éclaircir un peu sur les roles de chacun des personnages? Ariadne est l'architecte, Yusuf est le chimiste ...